Freebsd Pci Disk Space

Quand vous créez une instance OVH Public Cloud sous Freebsd avec un certain espace disque, disons 50G, vous vous apercevrez qu’il n’est pas appliqué sur votre partition. Tout d’abord regardons ce que nous avons : # gpart show => 40 10239920 da0 GPT (50G) [CORRUPT] 40 1024 1 freebsd-boot (512K) 1064 984 - free - (492K) 2048 10235904 2 freebsd-zfs (4.9G) 10237952 2008 - free - (1.0M) On note que notre volume da0 est tagué en CORRUPT. [Voir plus]

Ubuntu Vrack Ovh Fix

Vous l’avez peut-être remarqué, mais lorsque vous faîtes poper une instance PCI OVH sous Ubuntu en activant le Vrack, votre Vm ne dispose pas de son IP privée au boot. Alors, oui, je n’aime pas Ubuntu, mais parfois on n’a pas le choix. Breeef, tout ça pour dire qu’on a pas notre IP privée et c’est trop triste. (RT) Le truc pour fix est con. Très con. Ajoutez : allow-hotplug ens4 iface ens4 inet dhcp Dans le fichier /etc/network/interface. [Voir plus]

Dockeriser le client Nova

Avec le Public Cloud OVH, il vous est possible de piloter vos instances OpenStack directement depuis le client Nova. C’est plutôt pratique de passer par la ligne de commande plutôt que de devoir accéder au manager qui est souvent, disons-le, lent. Mais pour éviter de devoir à chaque fois préparer un environnement de travail compatible avec Nova (ref Comment préparer son environnement pour utiliser l’api openstack + Charger les variables d’environnement openstack ), j’ai trouvé plus intéressant de directement créer une image Docker prévue à cet effet. [Voir plus]

Monter un cluster Rancher sur le Public Cloud OVH

Le monde de l’hébergement change, celui du développement applicatif avec lui. Aujourd’hui on se tourne de moins en moins vers un hébergement dédié pour une seule application, mais plus pour monter l’infrastructure qui la supportera. En ce sens, on préfère utiliser une solution Iaas sur du bare metal dédié pour notre surcouche applicative que du pur bare metal par service. Les missions de déploiement d’applications poussées par les développeurs doivent s’accorder avec la technologie et la logique de la production. [Voir plus]

Volume Additionnel Public Cloud Ovh

Pour ajouter un disque/volume additionnel sur votre un public cloud OVH il faut effectuer une série de manipulations. Tout d’abord il faut identifier le nouveau disque : fdisk -l Les retours peuvent varier selon le système (sd{x}, vd{x}). Il faut ensuite créer une partition : # parted /dev/{{disk}} mktable gpt mkpart primary ext4 512 100% quit La formater : mkfs -t ext4 -L rootfs /dev/{{disk}}1 Et enfin la monter : [Voir plus]